Si Yamina Benguigui a exigé de l'ambassade de France, un coiffeur, que n'aurait-elle pas exiger à Joseph Kabila qui espère légitimer son imposture et hold-up électoral avec le sommet de la Francophonie à Kinshasa ?