Selon elle, son fils «est très inquiet» à l'idée de voir «les alliés des Etats-Unis enfreindre non seulement leurs propres règles diplomatiques (mais aussi) les règles internationales».