Ceux qui négocient avec les miliciens tutsi Rwandais du M23, ils les font en leur nom propre, pas au nom des Congolais ni de la République démocratique du Congo. La signature des politicailleurs illégitimes sur les accords qui pourront sortir de Kampala est déjà réputée nulle et non avenue !