L'intervention africaine nécessite un financement estimé à environ 500 millions de dollars, a indiqué dimanche le président de la commission de la Cédéao, Désiré Kadré Ouédraogo