Sauf que les forces maliennes et africaines sont loin d'être opérationnelles.