L’attitude de l’Observatoire Togolais des Médias (OTM) qui a appelé les journalistes à la résignation, de l’Union des Journalistes Indépendants du Togo (UJIT) qui boude les actions concertées au profit d’un communiqué défaitiste et les entourloupettes du Conseil National des Patrons de Presse (CONAPP), ont été longuement débattues. C’est au demeurant, la toute première fois que les organisations de presse sont divisées face à un texte qui met en péril leur profession.