Le directeur d'El Mundo de Orizaba (Veracruz) a été enlevé et torturé. Résultat, l'autocensure s'étend. Le quotidienZocalo (Coahuila) a annoncé qu'il renonçait à traiter l'actualité liée au crime organisé.