Paris a proposé de maintenir un millier d'hommes à terme au Mali, "équipés pour lutter contre le terrorisme".