Des centaines de manifestants fêtent la mort de Thatcher à Londres

Des centaines d'opposants à Margaret Thatcher se sont rassemblés samedi soir sur la place Trafalgar Square à Londres pour célébrer sous la pluie la mort de l'ancienne première ministre britannique, dont les funérailles auront lieu le 17 avril. D'anciens mineurs ayant participé à la grève d'une année contre le gouvernement de la Dame de Fer dans les années 80, des militants d'extrême-gauche et des étudiants étaient présents.

Un important dispositif policier avait été déployé après les troubles survenus lors de plusieurs célébrations depuis que Margaret Thatcher a succombé à une crise cardiaque, à 87 ans. Mais l'ambiance de la manifestation était davantage celle d'un carnaval que d'une émeute, des personnes de tous âges dansant, jouant du tambour ou faisant retentir sifflets et klaxons.

Quelques échauffourées se sont toutefois produites avec la police et neuf personnes ont été arrêtées, dont cinq pour état d'ivresse et trouble à l'ordre public, a indiqué un porte-parole de Scotland Yard. Le maire de Londres, Boris Johnson, avait mis en garde les manifestants contre d'éventuels débordements.

UNE "FEMME TERRIBLE"

Présent à Trafalgar Square, David Douglas, ancien mineur et membre de l'Union nationale des mineurs du Yorkshire, a affirmé avoir été "très content" d'apprendre la mort de Margaret Thatcher, une "femme terrible" selon lui. "Nous sommes absolument furieux de cette image présentée à la télévision selon laquelle le pays entier serait en deuil", a-t-il ajouté.

Tatcher nous hante toujours dit la pancarte !

Sigrid Holmwood, artiste écossaise de 34 ans vivant à Londres, tenait un parapluie arborant l'inscription "ding dong", en référence à la chanson "Ding dong the witch is dead" du Magicien d'Oz, devenue cette semaine le chant de ralliement des détracteurs de l'ancienen première ministre. "Je suis venue aujourd'hui, je ne dirais pas pour célébrer, mais pour protester contre les millions d'argent public dépensés pour ses funérailles au moment où il y a des coupes (budgétaires) qui touchent les malades ou les invalides", a-t-elle expliqué.

Trafalgare Square, célèbre place en plein coeur de la capitale britannique, a été le haut lieu des affrontements entre manifestants et policiers sur la "Poll tax", l'impôt qui avait fait chuter Margaret Thatcher en 1990 après onze années au pouvoir.