L'un des dirigeants d'Ansar Dine, Ahmadou Ag Abdallah, est arrêté par les autorités mauritaniennes à Bassikounou le 26 janvier 2013. Le 3 février 2013, le no 3 de l'organisation, Mohamed Moussa Ag Mouhamed, responsable de l'application de la Charia à Tombouctou, est arrêté à In Khalil, près de la frontière algérienne.