Dimanche, la présidente du FN, Marine Le Pen, avait estimé sur France 2 que la "Manif pour tous" contre le mariage homosexuel était "reprise en mains par l'UMP", dénonçant le fait que les cadres de son parti ne puissent prendre la parole à la tribune en fin de manifestation.