Contacté par JED avant son arrestation, Blaise Bahisha a déclaré que les reproches de l’administrateur du territoire n’étaient pas une question d’incompétence ou de détournement de fonds de la radio. C’est plutôt parce qu’il avait à plusieurs reprises refusé de faire passer à l’antenne, des émissions ou des messages du M23 à caractère injurieux à l’encontre du gouvernement de la RDC.