Pas sûr que le vote de mardi prochain mette un terme aux tensions…