La loi organique de 1958 prévoit que les anciens ministres ont le droit de percevoir des indemnités pendant six mois après leur départ du gouvernement, sauf s'ils retrouvent une activité rémunérée.