« Je ne vois pas comment François Hollande dans ce contexte a encore l'audace de réaffirmer publiquement sa confiance au préfet et au ministre de l'Intérieur. Il y a un moment où il faut assumer une responsabilité politique », a-t-il insisté.