La République démocratique du Congo est pris en otage par des prédateurs de tous acabit qui n'hésitent à user et abuser de leurs postes de responsabilités pour mieux tondre le peuple congolais.