Contre le mensonge de l'Etat congolais et la prise en otage des institutions de la République par la mafia internationale en placant à la tête de la RDC, un chien de garde, seuls les Résistants-Patriotes-Combattants sont l'idiome pour la libération du joug imposé.