La formation indépendantiste plaide en outre pour un rôle purement protocolaire de la monarchie, souhaitant l'écarter de toute influence politique. «Je suis bien conscient des responsabilités qui reposent sur moi. Je continuerai à m'investir avec tout mon cœur», a assuré Philippe début juillet.