Mary Robinson est chargée d'accompagner l'application d'un accord-cadre de l'ONU signé par onze pays africains fin février à Addis Abeba. Par cet accord, les signataires s'engagent à soutenir les efforts de pacification dans le Nord et le Sud-Kivu, en proie à une instabilité chronique depuis deux décennies.