Pendant ce temps, le Washington Post affirme que les Etats-Unis auraient commencé à fournir des armes et des équipements techniques aux rebelles syriens depuis quinze jours.