Les discussions de Genève, centrées sur les armes chimiques, n'ont pas vocation à résoudre les différends qui ont éclaté au grand jour sur ce projet de résolution.