Interpellée par les opposants à l'initiative, la ministre de la Justice Christiane Taubira a indiqué qu'elle ne faisait qu'exécuter une décision du gouvernement précédent.