Le rôle du président Giorgio Napolitano, pour donner des indications de sortie de crise, sera essentiel dans les prochains jours.Le Fonds monétaire international (FMI) avait mis fermement en garde vendredi l'Italie contre les tensions au sein de sa majorité, «un grand risque» pour sa croissance.