Un taux stabilisé donc, mais essentiellement grâce aux emplois aidés...