Comme avec David Vincent, nous devons crier haut et fort que: "Les envahisseurs sont là !"