Vous m’avez fait la délicatesse, l’élégance de parler français. Je vais tenter dans un hébreu moins fluide, mais tout aussi sincère de vous répondre « Tamid écha-èr ravèr chèl Israël » en hébreu, « je suis votre ami et je le serai toujours ». Merci ».