Plusieurs sources avaient indiqué à l'AFP que la proposition d'exclure du FN Anne-Sophie Leclere devait être adoptée lors de cette réunion de la Commission des conflits et de conciliation. Cette commission n'a qu'un avis consultatif, la décision finale revenant à la présidente du FN.