Selon des chiffres gouvernementaux publiés en octobre, "au moins 40 femmes sont violées chaque jour", soit une projection de 14.600 viols par an. Mais selon une étude publiée aux Etats-Unis par l'American Journal of Public Health, de nombreux viols ne seraient pas déclarés pour cause de stigmatisation ou de honte et leur nombre réel atteindrait 400.000.