A Kinshasa, la charte de la francophonie a été violée.