«Cet écart est inacceptable. L’OCDE estime qu’atteindre cet objectif permettrait d’accroître notre croissance de 0,5%.»