« La laïcité n’est pas la négation du fait religieux. La laïcité est un principe républicain tout à la fois solide, car il est profondément ancré dans l’histoire de notre pays, mais il est aussi fragile dans la mesure où il est au cœur des évolutions les plus sensibles de notre société. (…) Alors que l’année 2014 ouvre une nouvelle feuille blanche, je souhaite que les mois qui viennent nous permettent de conforter cette approche et de poursuivre nos échanges dans la confiance et l’apaisement », a-t-il indiqué.