Les ventripotents qui ont pillé et saigné le Congo leur place au delà des prisons, est au cimetière de l'histoire. Car ils n'auront servi que leur ventre qui ne sait d'ailleurs jamais dire merci. Mais la patrie est toujours reconnaissante à ses grands hommes et femmes.