Lancé en lien avec l'Institut français, qui dépend du ministère des Affaires étrangères, le programme "100 000 professeurs pour l'Afrique" vise à faire prendre un tournant numérique à l'enseignement du français via des programmes de cours en ligne en accès libre pour professeurs et étudiants. Des programmes pédagogiques clé en main, la mise en place de réseaux sociaux pour les professeurs et des outils méthodologiques pour l'enseignement professionnel (tourisme, santé, diplomatie...), doivent aider à soutenir l'enseignement du français. Des établissements dans une vingtaine de pays, de l'Algérie à Madagascar en passant par le Togo ou la Mauritanie, participent à ce programme. Le président français François Hollande s'est par ailleurs rendu pour la première fois jeudi au siège de l'Organisation internationale de la Francophonie (OIF) où il s'est entretenu avec son président, le Sénégalais Abdou Diouf.