"Le projet politique du Kremlin est de fédérer autour de Moscou […] les anciens Etats membres de l’URSS qui aspirent à reconstituer une communauté d’intérêts politiques, économiques et stratégiques, analyse Philippe Migault. On est davantage dans la construction d’un ensemble communautaire que dans l’impérialisme, même si la Russie, compte tenu de sa taille et de sa population, est destinée à être le pilier du futur ensemble."