Mahmoud Abbas demande à l'ONU de placer la "Palestine sous protection internationale"

Mahmoud Abbas demande à l'ONU de placer la "Palestine sous protection internationale"

Cet appel à l'aide du président de l'Autorité palestinienne intervient au 6e jour de l'opération israélienne "Bordure protectrice" dans la bande de Gaza.

De la fumée s'échappe de Rafah, dans le sud de la bande de Gaza, après un raid israélien, lancé le 12 juillet 2014.

Mahmoud Abbas appelle à l'aide. Le président de l'Autorité palestinienne a demandé dimanche 13 juillet à l'ONU de placer la Palestine "sous protection internationale" après six jours de bombardements entre Israël et le Hamas. Le bilan est de 166 morts et près de 1000 blessés dans la bande de Gaza.

Voici ce qu'il faut savoir de la situation sur place, à suivre ici en direct :

• Première incursion terrestre. Un commando de la marine israélienne a attaqué dans la matinée un site de lancement de roquettes de longue portée, dans le nord de la bande de Gaza. Il s'agit du premier affrontement au sol signalé en six jours d'offensive israélienne. Quatre militaires israéliens ont été blessés.

• Le bilan s'alourdit. Au moins trois Palestiniens, dont un adolescent de 14 ans, ont été tués dimanche. Un quatrième, touché par une frappe plus ancienne, a succombé à ses blessures. Depuis le début de l'opération "Bordure protectrice", le bilan est de 166 morts et près de 1 000 blessés côté palestinien. Côté israélien, les tirs de roquettes du Hamas ont fait des dizaines de blessés, dont deux graves.

• Menaces de raids massifs. L'armée appelle désormais les Gazaouis à évacuer "immédiatement" leur maison en prévision de bombardements massifs dans ce secteur à partir de 12 heures locales (11 heures en France). L'aviation israélienne devait disperser des tracts au-dessus du nord de l'enclave palestinienne pour passer le message.

• La France demande de "la mesure". Le ministre de la Défense, Jean-Yves Le Drian, a réagi à la poursuite de l'offensive israélienne pour riposter aux tirs de roquettes par le Hamas. Paris demande à Israël de "faire preuve de mesure dans sa riposte", a-t-il indiqué. "A Gaza comme en Israël, la priorité absolue, c'est le cessez-le-feu", a déclaré pour sa part le ministre des Affaires étrangères, Laurent Fabius.

17h34 : Mahmoud Abbas a adressé une lettre à Ban Ki-moon, le secrétaire général des Nations unies, afin de "placer officiellement l'Etat de Palestine sous le régime de protection internationale de l'ONU", a précisé l'Organisation de libération de la Palestine (OLP) dans un communiqué. Dans ce texte, l'Autorité palestinienne s'est dite "déterminée à prendre des mesures concrètes pour faire face à la situation horrible à Gaza".

17h26 : Le concert du chanteur folk canadien Neil Young prévu jeudi à Tel-Aviv a été annulé pour des raisons évidentes de sécurité. "Cela est dû aux attaques de roquettes des derniers jours et aux craintes pour la sécurité du public lors d'un événement de masse", écrivent les organisateurs du concert sur leur page Facebook (en hébreux).

17h18 : Mahmoud Abbas, le président de l'Autorité palestinienne, demande à l'ONU de placer la "Palestine sous protection internationale".

16h32 : Des manifestations sous le feu des roquettes. Hier au soir, des opposants aux frappes aériennes sur Gaza ont défilé dans les rues de Tel Aviv (Israël), sous les huées des partisans du gouvernement Netanyahou.

L’événement, ponctué échauffourée, a été brièvement interrompu par les sirènes d'alarmes, activées à l'approche de roquettes tirées depuis la bande de Gaza. Celles-ci ont été interceptées par le Dôme de fer, le système anti-missile de l'armée israélienne.

16h26 : #PROCHE_ORIENT Comment vivent les populations concernées par cette guerre ? A quel prix, une paix est-elle négociable ? Charles Enderlin, le correspondant de France Télévisions à Jérusalem, analyse pour francetv info les derniers événements survenus dans la bande de Gaza et en Israël.

15h50 : Deux roquettes lancées de Gaza ont été détruites au-dessus de Tel-Aviv, indique l'armée israélienne.

15h49 : @Emyr #PROCHE_ORIENT De nombreux rassemblements ont été organisés hier dans plusieurs villes de France, dont Marseille, Lille , Lyon et Bordeaux. Aujourd'hui, la nouvelle manifestation lilloise a rassemblé entre 2 300 et 6 000 personnes, selon la police et les organisateurs. Nos confrères de France 3 Nord-Pas-de-Calais.

15h44 : Important rassemblement ce matin dans le quartier de Wazemmes à Lille scandant la solidarité avec le peuple palestinien. Est ce la même chose ailleurs en province?

15h27 : A Gaza, les nuits passent et les frappes aériennes s'intensifient. Trois Palestiniens, dont un adolescent, ont été tués aujourd'hui, portant à 166 le nombre de morts dans l'enclave palestinienne en six jours d'offensive. Les quartiers du nord du territoire se vident de leurs habitants, qui craignent d'être les prochaines victimes collatérales, et se réfugient dans des locaux de l'ONU.

 

14h54 : Hier, la maison du chef de la police du Hamas a été visé par un raid aérien. Aujourd'hui, les journalistes sur place ne savent pas si ce dernier figure parmi les victimes, mais relèvent que cette attaque a tué au moins 17 personnes. Selon l'un d'eux, cinq corps sont encore sous les décombres.

 

13h16 : Il y aura de nouvelles opérations au sol. Selon la chaîne américaine ABC, l'armée israélienne indique qu'elle prévoit par ailleurs une intervention plus importante si le bouclier anti-roquettes, Dôme de fer, échoue.

12h25 : "A Gaza comme en Israël, la priorité absolue c'est le cessez-le-feu."

#PROCHE_ORIENT Avant une réunion avec les chefs de la diplomatie des principales puissances à Vienne, où se tiennent des négociations sur le nucléaire iranien, Laurent Fabius est brièvement revenu sur la situation au proche-orient.

12h20 : Selon le porte-parole de l'armée israélienne, une roquette tombée sur la ville d'Ashkelon a grièvement blessé un adolescent. Il l'indique sur Twitter.

Les commentaires sont fermés.