Manuel Valls s'est donc livré à un exercice quasi-inédit, à Brest, en venant mettre ses pas dans ceux de Jean-Marc Ayrault pour confirmer, point par point, les promesses qui avaient été faites, il y a un an, avec le lancement du Pacte d'avenir pour la Bretagne.