RDC: Henri Mova Sakany, "l'homme au béret rouge", un pseudo-révolutionnaire, apparatchik et Faucon du régime d'imposture de Kinshasa !

RDC: Henri Mova Sakany, "l'homme au béret rouge", un pseudo-révolutionnaire, apparatchik et Faucon du régime d'imposture de Kinshasa !

Henry Mova Sakany fait la honte de l'intelligentsia congolaise. Il signe "Professeur" feint d'ignorer l'alternance politique dans un pays. Hippolyte Kanambé Kazembere alias Joseph Kabila qui a pris en otage toutes les institutions de la RDC voudrait cette dernière un Empire où il règne à vie et en toute impunité. L'imposteur qui n'a même pas le sans royal dans ses veines, depuis son usurpation croit que le trône du Congo lui appartient. "HMS" dont les initiales du prénom et noms sont les mêmes que ceux de l'aventurier Henry Morton Stanley qui représente la face la plus sombre de la colonisation de l'Afrique:Immoral et dépourvu d'humanité, il a gagné la confiance de ses commanditaires, au premier rang desquels le roi des Belges Léopold II, grâce à ses talents de journaliste et de bonimenteur.

Qui a oublié le 16 janvier 2001, jour de l'assassinat de M'zée Laurent-Désiré Kabila, Henry Mova Sakany et Didier Mumengi dans la Safrane verte voulait fuir vers Brazzaville. La voiture avait été stoppé juste sur le boulevard du 30 juin par des militaires au niveau de l'ambassade de la Belgique. Nous sommes plusieurs à avoir vu la scène. En abhorrant le béret rouge, reste à savoir Henry Mova Sakany veut imiter le fougueux Julius Malema de l'Afrique du Sud ou l'encombrant putschiste de 2008, le Guinéen Dadis Camara ?

Comment Henry Mova Sakany qui a courbé l'échine à un primairien, ancien taximan de Dar es Salem, Nintendoïste et fumeur de chanvre au Palais de la Nation: Hippolyte Kanambé Kazembere alias Joseph Kabila. Bizarre le Pprd après 16 ans d'imposture, d'usurpation et tyrannie n'a rassemblé que cinq mille laudateurs le samedi dernier, alors que Kinshasa regorge plus de douze millions d'habitants. A Paris, Jean-Luc Mélenchon avec la France Insoumise a rassemblé dix mille personnes, hier dimanche 5 juin à la place de Stanligrad alors qu'il n'est même pas au pouvoir. Si dans aucun pays on ne prend la retraite à 45 ans, comme l'a annoncé HMS au Stade vélodrome de Kintambo, alias Joseph Kabila n'a pas un problème avec la retraire mais avec la Constitution qui lui interdit de briguer un troisième mandat. L'imposteur, fraudeur et tricheur, alias Joseph Kabila a déjà épuisé ses crédits dans les hold-up électoraux. Par effraction alias Joseph Kabila s'est accaparé le trône du Congo en assassinant M'zée Laurent-Désiré Kabila au palais des Marbres, il a triché à l'élection Louis Michel 2006 et fraudé en novembre 2011.

Apparatchik joséphiste, Henry Mova Sakany est un Faucon de la dictature tyrannique qui sévit au Congo-Kinshasa. Parler du "Référendum" comme au Rwanda, Burundi, Congo-Brazzaville où Paul Kagamé, Nkurunziza et Denis Sassou Nguesso ont tripatouillé la Constitution pour se maintenir pour soutenir l'incapacitaire de Kingakati est un non sens. Si les trois pays étaient démocratiques on aurait su. Henry Mova Sakany se ridiculise en empruntant le chemin des Vuvuzélateurs, ventripotents, mangeristes qui écument la fameuse classe politique congolaise, l'une des plus corrompues dans le monde.

Henry Mova Sakany a de lui même insulté son avenir ! Demain, lorsqu'alias Joseph Kabila sera capturé ou prendra la poudre d'escampette que deviendra "HMS" ? Des Mobutistes avaient eu le temps de traverser à pieds le fleuve Congo à cause de la Révolution Pardon. Rien n'est sûre que le Tsunami que les Mammouths Joséphistes auront provoqué ne les emportera pas tous !

Les commentaires sont fermés.