Malgré l'opposition farouche d'Israël et des États-Unis, la Nativité a été inscrite au patrimoine mondial de l'Unesco. Non content d'être un éternel sujet de discorde entre trois Églises chrétiennes, le vénérable édifice est ainsi devenu un symbole parmi d'autres du combat engagé par les Palestiniens pour obtenir la reconnaissance internationale de leur État. Plusieurs pays ont contribué pour la restauration de la Basilique de la Nativité de Bethléem: La Russie, la Hongrie, la Grèce, l'Italie, l'Espagne. La France est en bonne position avec une dotation de 300 000 euros.