Pendant que le peuple congolais croupit dans la misère noire, les apparatchiks se promènent avec des millions du pillage.