Rien d'étonnant que Jacob Zuma oublie ses casseroles à Paris pour faire du lobbying pour alias Joseph Kabila, "Car là où est ton trésor, là aussi sera ton coeur." !