Il faut une solution politique pour la République démocratique du Congo. Pour la première fois il y a une unanimité de la communauté internationale sur la fin de mandat d'alias Joseph Kabila. Sans solution politique c'est le chaos. Peuple politisé, unité de l'opposition politique, plus une diaspora incontrôlée, c'est un cocktail Molotov qui risque de faire la déflagration aux conséquences incontrôlables. Un soulèvement populaire peut vite arrivé. Mieux vaut prévoir que guérir, clament des diplomates occidentaux.