« L’État remboursera aux communes le manque à gagner », a assuré M. Macron. L’ancien ministre de l’économie veut également imposer les grands groupes Internet sur leur chiffre d’affaires réalisé en France, réserver l’accès aux marchés publics européens aux entreprises localisant au moins la moitié de leur production en Europe, et mettre en place un mécanisme de contrôle des investissements étrangers en Europe pour préserver les secteurs stratégiques. L’égalité femmes/hommes, une "cause nationale" Emmanuel Macron a promis de faire de « l’égalité hommes/femmes » une cause nationale.

"Les femmes sont aujourd’hui sous-représentées, elles sont l’objet de violences, de harcèlement", a déploré le candidat, dénonçant " une forme de consentement tacite", qui "s’est trop longtemps installé dans la société, la vie professionnelle, la vie politique". "Et donc, c’est à travers une politique assumée, que je porterai moi-même dans les nominations, dans les pratiques, dans le suivi de notre vie économique et sociale, avec plusieurs mesures concrètes, que cette cause sera suivie."