Le domicile du professeur Huit Mulongo avait été perquisitionné la nuit de vendredi 22 avril 2016 à Lubumbashi. Arrêté, il avait d’abord passé nuit dans un cachot de l’Agence nationale des renseignements (ANR) avant d’être auditionné à l’Auditorat militaire de Lubumbashi au sujet de l’arme qui a été trouvée dans son 4×4. Selon les juges militaires, l’autorisation de détention d’arme que ses avocats ont brandie est expirée. Un pistolet est-il une arme de guerre ? Pourquoi des juges militaires qui ont jugé le professeur Huit Mulongo et l'ont condamné pour 3 ans de prison ?