La France tient son rang de 5è puissance mondiale en sécurisant ses deux candidats à l'élection présidentielle. Des tireurs d'élite du Raid (police) et du GIGN (gendarmerie) sont parfois engagés pour renforcer la surveillance des points «hauts» lors des rassemblements publics.