L'embargo des médias congolais contre Alexis Tambwe Mwamba ne peut avoir de l'impact que si des criminels qui écument le gouvernement Bruno Tshibala et toutes les institutions républicaines sont dégagés. Dans la diaspora congolaise, les mangeurs à tous les râteliers, ceux qui soutiennent le régime d'imposture, d'occupation et de prédation, ne méritent pas un embargo, mais une dénonciation en règle.