10/11/2018

Pourquoi l'Institut Panos Paris a fermé ses portes ?

Pourquoi l'Institut Panos Paris a fermé ses portes ?

Nous venons d'apprendre que l'Institut Panos Paris a fermé ses portes. Pascal Berqué a effacé toutes ses traces sur le net. Il est devenu un invisible. Que sont devenus des mensonges éhontés et rapports viciés sur les médias congolais ? Pour justifier des financements perçus, l'Institut Panos Paris était capable de tout: débauchage, diabolisation et surtout diviser pour mieux régner en Afrique !

Mercenaires, Corsaires, mafieux...Institut Panos Paris a disparu, elle a fermé ses portes à Paris depuis plusieurs années pour quelles raisons ? Aucune explication n'est donnée...Pascal Berqué est devenu invisible sur le net, photos, articles, ouvrages et conférences ont été effacés. Aucune trace ! L'Institut Panos Paris a toujours fonctionné comme une mafia. Avec ses acteurs mafieux, obscurantistes qui au lieu d'aider l'Afrique à se relever l'enfonce davantage avec des méthodes dignes de la mafia. En République démocratique du Congo, pour justifier des financements reçus des organismes obscurs et miroitant des médias de les financer, l'Institut Panos Paris a pratiqué la politique de diviser pour mieux régner, la diabolisation de tous les acteurs médiatiques qui n'étaient pas formatés,  elle a diffusé des mensonges éhontés et rapports viciés pour mieux justifier leurs bévues. Le temps est toujours allié de la vérité. Des mafieux de l'Institut Panos Paris ont disparu de la circulation comme si de rien n'était...On croit rêver !

 

freddy-mulongo-panos

 

 

Institut Panos Paris: Marie-Soleil Frère, ses mensonges abracadabrantesques, éhontés et déjantés sur les médias congolais

Par Freddy Mulongo, jeudi 9 mai 2013  Radio Réveil FM International 

 

0000000mariesoleilfrere-espionne

 

Néocolonialiste et autoproclamée experte, Marie-Soleil Frère n'a aucune crédibilité !

Espionne, experte autoproclamée, néocolonialiste avérée, spécialiste ès balivernes Marie-Soleil Frère poutine en Afrique avec sa vision étriquée pour soit disant ses recherches et écrire ses inepties. Dracula, elle ne vit que du sang des africains. Condescendante, il faut que l'Afrique aille mal pour qu'elle puisse vivre ! Marie-Soleil Frère aime-t-elle plus l'Afrique que les Africains eux mêmes.Prend-t-elle des risques comme les font tous les journalistes congolais au quotidien ? Très facile de jouer à la "Tintine au Congo"! Instrumentalisée par l'Institut Panos Paris, chasseur de financements qui l'emploie, son livre "Le paysage médiatique Congolais . Etat de lieux, enjeux et défis" publié en 2008 que nous venons de découvrir est un torchon impartial éloigné de toute objectivité et très orienté dont l'objectif final n'est rien d'autre que la justification et la recherche du financement. Elle encense les médias et projets soutenus à bout de bras par l'Institut Panos et elle tait volontairement certaines vérités récurrentes sur le paysage médiatique congolais. C'est bien connu, l'Institut Panos Paris, c'est la "Françafrique médiatique". Ce que l'on reproche à la Françafrique politique, cette volonté d'emprise néocoloniale par des néocoloniaux on peut le reprocher aussi à l'Institut Panos Paris, qui pompe l'argent des bailleurs de fonds sur le dos des Africains et sans africains. Sous couvert d'un ONG International, qui n'a pas toujours bonne réputation, des néocoloniaux recherchent constamment de fonds pour justifier leur existence, se transforment en donneurs de leçons de démocratie et ils agissent comme la CIA: coups bas, intrigues, manipulations, partialités , débauchages, manigances, fabrication de fausses preuves, colportage des ragots et rumeurs...Il faut diviser pour mieux régner pour continuer d'exister. Ils ne promeuvent que les bons élèves d'après leur formatage. L'argent de l'institut Panos Paris a-t-il toujours une bonne odeur ?Personnellement je ne suis pas de l'école Panos et je suis très fier de ne pas l'être !

 

0000000mariesoleilfrere-espionne

 

Néocolonialiste et autoproclamée experte, Marie-Soleil Frère n'a aucune crédibilité !

C'est moi qui ai invité pour la première fois Panos Paris en République démocratique du Congo. C'était pour les Festival Fréquences Libres ou le pluralisme radiophonique en mars 2001. C'est après ce festival radiophonique que Pascal Berqué a entrepris le recrutement d'un responsable pour le bureau Kinshasa. L'audition des candidats avait eu lieu dans les paillotes de l'hôtel Invest à Lingwala, Ricky Mapama comme Mwamba wa ba Mulamba, Secrétaire général de JED étaient parmi des candidats valables. Et c'est Baudoin Hamuli qui a été choisi, choix encouragé par Colette Braeckman, la madone du journal belge le soir.

Ce qui est bizarre dans cet ONG donneuse de leçons de démocratie, tous les responsables N°1 de Panos au Congo sont originaires de Bukavu au Kivu à l'Est de la République démocratique du Congo. Après Baudoin Hamuli, c'est fut Steve Matenga et enfin Aziza Bangwene, une ancienne de la radio Mandeleo. Les congolais d'autres provinces du Congo n'ont-ils pas aussi droit d'occuper le poste N°1 de cette organisation ?

Cela fait 28 ans que Pascal Berqué dirige l'Institut Panos Paris après avoir été au Gret. Si l'Institut Panos Paris est un ONG, pourquoi un individu peut le diriger aussi longtemps ? Donneur de leçons de la démocratie, pas pour soi ? Pourquoi Panos Afrique de l'Ouest, Panos Afrique de l'Est et Panos Afrique du sud sont des bureaux indépendants et que Panos RDC dépend encore et toujours de Panos Paris ?

Le livre de Marie-Soleil Frère: "Le paysage médiatique Congolais . Etat de lieux, enjeux et défis", c'est Silence, On désinforme et On discrimine !

 

00000000000mariesoleilfrere-espionne1

 

Quelques vérités, beaucoup de contre vérités et des vérités tues volontairement !

L'Union européen ayant financée la transition et les élections Louis Michel de 2006, le Gret comme l'Institut Panos Paris étaient financés pour accompagner les médias congolais. Or il y a eu bâillonnement et musellement des journalistes, médias et acteurs politiques de l'opposition par la fameuse Haute Autorité des Médias (HAM) financée, et soutenue par Panos et le Gret. Il n' y a jamais eu condamnation de la déviation outrancière de la HAM. Bien au contraire Marie-Soleil Frère encense cette institution corrompue, déviationniste et prédatrice de la liberté de presse au lieu de la garantir. Marie-Soleil Frère a-t-elle conscience que les congolais ont soif de démocratie et en cela ils méritent respect et considération. Ce qu'elle a encouragé au Congo, elle ne peut jamais le tolérer pour ses compatriotes. Ses balivernes et inepties pour un pays qui cherche à s'approprier son destin, ce n'est pas drôle. Lorsqu'on a eu l'occasion de lire Guy Durandin," l'information, la désinformation et la réalité", Ed. PUF 1993 ou encore Remi Kauffer," l'arme de la désinformation", Grasset 2000 on comprend vite que Marie-Soleil Frère n'a fait que sélectionner des nouvelles allant dans le sens de ses intentions, elle n'a fait que défigurer les informations vraies, elle n' a fait que laisser s'échapper des lambeaux de la vérité en désinformant ses lecteurs. Marie Soleil Frère n'a pas osé dire que c'est pendant qu'il était Président de la Haute Autorité des Médias (HAM), institution d'appui à la démocratie que Modeste Mutinga Mutuishayi a eu le culot de s'octroyé Radio 7 et Télé 7 sans que ni Panos ni le Gret ne lèvent un petit doigt pour dénoncer ce conflit d'intérêt. Pire, corrompu, fourbe et roublard Modeste Mutinga Mutuishayi annula le débat démocratique inscrit dans la Constitution de Transition entre Joseph Kabila et Jean-Pierre Bemba arrivés en lice au premier tour de l'élection présidentielle. Comme Joseph Kabila était le candidat de Louis Michel "Big Loulou", des occidentaux et de la mafia internationale.

Ni le Gret encore Panos ne dénoncèrent cette fourberie. En France peut-on accepter que le débat présidentiel soit annulé par le CSA alors celle-ci doit garantir ce débat ? Pourquoi accepter en République démocratique du Congo, ce que Marie-Soleil Frère ne peut pas accepter en France ni dans un autre pays occidental ? Des journalistes congolais sont-ils de sous-hommes ?

Et comme une grenouille qui saute d'un nénuphar Modeste Mutinga Mutuishayi fut nommé Rapporteur au Sénat, en récompense du bâillonnement des journalistes et médias pour faire gagner Joseph Kabila, là encore silence radio de Panos, complice ! Pourquoi la HAM sous Modeste Mutinga Mutuishayi a-t-elle était pillée par des Congolais ? Il faut des réponses claires sans faux fuyant.

Doit-on être sélective dans la dénonciation comme le fait Marie-Soleil Frère et continuer de donner des leçons aux gens ?

Pour avoir eu le courage le courage de dénoncer les fourberies et la roublardise de la Haute Autorité des Médias (HAM) présidée par Modeste Mutinga Mutuishayi.

Je suis un homme à abattre. Les néocoloniaux savaient que je ne me tairais pas et je continuerai à agir selon ma liberté de conscience.

Faut-il nécessairement travailler dans un ONG impérialiste qui est habitué à torpiller le travail de terrain que font les nationaux pour se sentir important ? Pas du tout ! Rien ne vaut la liberté de penser et d'agir. Croire que c'est Panos ou le Gret qui vont aider les journalistes et médias congolais à s'en sortir, c'est une chimère. Marie-Soleil Frère devrait s'occuper et écrire sur les médias en Belgique et en France, avant d'avoir le toupet de donner des leçons aux congolais.

13:43 Écrit par Freddy Mulongo | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook | | | |

Les commentaires sont fermés.