37. La tenue d'élections législatives en Octobre 2018 a été une étape importante dans la consolidation de la démocratie, tant attendue par la population de l'Afghanistan. Les élections présidentielles prévues pour Avril 2019 et les futures élections doivent tirer les leçons apprises afin d'améliorer sans cesse le processus transparent, crédible et participatif au profit de tous les citoyens.

38. L'un des défis majeurs est l'absence de paix, sur laquelle le gouvernement a pris des mesures audacieuses et importantes cette année. Les participants font appel à toutes les parties concernées à saisir cette occasion pour un processus de paix en Afghanistan, et menée comme la seule voie viable pour satisfaire le désir des citoyens d'une fin au conflit, une croissance soutenue et économique généralisée, et un avenir plus prospère.

39. Le gouvernement et la communauté internationale expriment leur gratitude à l'Organisation des Nations Unies pour avoir accueilli la Conférence de Genève. Les participants attendent avec impatience la réunion des hauts fonctionnaires en 2019, et à la prochaine conférence ministérielle en 2020 au cours de laquelle des engagements futurs au développement à long terme de l'Afghanistan seront discutées à la lumière des réalisations du gouvernement et du programme de croissance et le Cadre de responsabilisation mutuelle Genève.