Martin Fayulu, "homme sans base", de Zéro à Héros !

Martin Fayulu, "homme sans base", de Zéro à Héros !

Martin Fayulu est le candidat le plus populaire de la République démocratique du Congo.

Martin Fayulu a la bravoure de Papa Simon Kimbangu, la vaillance de M'siri roi du Garenganze, le patriotisme de Patrice Emery Lumumba et l'intégrité du premier Président Joseph Kasa-Vubu...Buldozzer politique et rouleau compresseur de l'opposition, Martin Fayulu est le plus populaire des opposants en RDC, depuis le Maréchal Mobutu à ce jour. C'est lui, le Président, pas un autre. Et c'est donc Martin Fayulu qui fait peur Alias Joseph Kabila et ses apparatchiks, dignitaires du régime d'imposture et d'occupation. Le 23 décembre avec ou sans élection, c'est Martin Fayulu qui prend les rennes du Congo-Kinshasa. Le grand libérateur du Congo étend son Aura sur toute l’étendue du territoire et dans quelques jours, les carillons sonneront dans chaque maison pour vous annoncer la bonne nouvelle. Ça ne sera pas la nativité, mais la renaissance de la RDC.

Martin Fayulu fait vibrer toute la République démocratique du Congo

Dans un Grand Congo avec ses 80 millions d'habitants, l'imposteur et incapacitaire qui règne par défi, dans une interview accordée au "New York Times" en date du 3 avril 2009 et dans un entretien accordé au "Soir" en date du 10 mai 2009, Alias Joseph Kabila très méprisant avait eu l'outrecuidance de déclarer: «J’ai besoin de dix ou quinze hommes pour changer le pays». «Pour transformer un pays comme le Congo, il ne faut pas compter sur mille personnes, il faut avoir dix, quinze personnes bien déterminées. Alors avec elles, on peut transformer un pays, une société...» ! Les corrompus godillots ont applaudi avec hilarité !

Martin Fayulu est le candidat le plus populaire de la République démocratique du Congo.

Vrai Kinois, Martin Fayulu, depuis qu'il a été désigné candidat commun de l'opposition à Genève étonne plus d'un. Il faut dire que les deux Troubadours Dupont-Dupond, Félix Tshilombo et Vital Kamerhéon, qui ont renié leurs signatures de Genève, ils ont parjuré. Corrompus par le régime de Kinshasa pour atomiser l'opposition et disperser des voix, sous la houlette de l'Ouganda et du Rwanda, deux pays agresseurs et receleurs des ressources du Congo, les deux ont signé un accord balkanisateur de Tutsi Power à Nairobi.

Martin Fayulu fait vibrer toute la République démocratique du Congo

 

Après Genève où il a été élu par ses pairs comme candidat commun de l'opposition congolaise et depuis son retour à Kinshasa pour battre campagne, Martin Fayulu n'a cessé de faire mentir des sondages, d'impressionner, de surprendre tout le monde à chacun de ses déplacements dans les coins et recoins de la République démocratique du Congo. Du soldat du peuple, Martin Fayulu est devenu un héros ! Il a éclipsé tous les pseudos-opposants, opposants mangecrates qui mangent dans la main du régime la nuit et font du bruit le jour, qui prétendaient être plus populaires avec des bases innommables.

Martin Fayulu est le candidat le plus populaire de la République démocratique du Congo.

Qualifié abusivement de leader sans base, Martin Fayulu fédère et rassemble des centaines de milliers de Congolais dans sa campagne électorale, là où Emmanuel Ramazani Shadary à bord de sa jeep salue les nuages, de la poussière et des poussins et poules qui traversent la rue. Quant aux deux troubadours-Nairobistes, ils vadrouillent et sont en promenade de santé au lieu de battre campagne. De tous les candidats Emmanuel Ramazani Shadary (FCC) et Félix Tshilombo (CACH), seul Martin Fayulu a vu sa campagne entravée par le régime. Emmanuel Shadary, Félix Tshilombo et Vital Kamerhéon, les vrais dauphins d'Alias Joseph Kabila n'ont jamais été inquiétés ni perturbés dans leur fiasco de campagne. La popularité de Martin Fayulu a rendu fou les pseudo-opposants, ils ont été ridiculisé surtout à l'Est de la République démocratique du Congo. Le régime d'imposture, d'occupation et de prédation d'Alias Joseph Kabila a même empêché, Martin Fayulu d’atterrir à Kindu, ville supposée fief du candidat d'Emmanuel Ramazani Shadary. On a intenté à la vie de Fayulu à Lubumbashi, il y a eu des morts, y compris à Kalemie. On l'a empêché d'atterrir à Kolwezi. On a bloqué son avion à Goma !

Martin Fayulu est le candidat le plus populaire de la République démocratique du Congo.

Extrêmement populaire, Martin Fayulu est devenu le plus redouté, et même le plus craint des opposants. Martin Fayulu est passé en un temps record d'un opposant lambda à l'opposant le plus populaire du pays. Il est devenu aujourd'hui l'opposant qui, selon le peuple, incarne véritablement le changement ! Comme l'avait dit Félix Tshilombo au sortir de primaire de l'opposition de Genève, le changement aujourd'hui, s'appelle "Martin Fayulu", et le peuple l'a compris.

Chacun a compris que les poids lourds du PPRD aujourd'hui dilué dans le FCC ont été consternés par le choix d'Emmanuel Ramazani Shadary et que, résignés à l'alternance, ils ne font pas campagne pour lui. En fait chacun a compris que même Joseph Kabila est dubitatif sur la suite des événements. Après tout ce qu’il a fait dans sa carrière politique, Martin Fayulu a toujours été à tout moment proche du peuple congolais, lors des marches pacifiques, sans reculer jusqu'à se prendre des projectiles, mettant sa propre vie en danger.

Ce qui lui arrive aujourd'hui, pourtant inattendu, est le résultat de toutes ces années de lutte, de combat et de sacrifice pour l'instauration d'un État de droit en République démocratique du Congo. Certains sont surpris, mais d'autres voient l'élévation d'un homme de valeur qui a tout abandonné pour se consacrer corps et âme à la lutte contre le régime dictatorial d'Alias Joseph Kabila. Martin Fayulu est devenu celui dont on a peur, celui que l’on combat.

Les commentaires sont fermés.