RDC: Vidéo du Conseil de Sécurité de l'ONU sur les élections contestées de Nangaa!

RDC: Vidéo du Conseil de Sécurité de l'ONU sur les élections contestées de Nangaa!

Le Conseil de Sécurité de l'ONU

Martin Fayulu le vrai Président de la République et vainqueur de l'élection présidentielle du 30 décembre va-t-il être sacrifié au profit des intérêts particuliers ? Que valent les voix du peuple en République démocratique du Congo ? Félix Tshilombo, un président putatif, président nommé qui est devenu le bouclier d'Alias Kabila mesure-t-il toutes les conséquences de sa traîtrise du peuple congolais ? Les Bena Mpuka, Talibans, Nazis, Fachos et Ethno-tribalistes de l'Udps qui ont été victimes du régime terroriste de Kinshasa, se mettent à acclamer Alias Kabila et ses apparatchiks corrompus, n'est-ce pas le Congo à l'envers ? Nous sommes en plein syndrome de Stockholm où les Udpsiens et Udpsistes acclament leurs bourreaux du hier, puisque Félix Tshilombo, une étiquette est nommé Président ! Les Congolais sont-ils allés aux élections pour élire un président élu ou pour se voir imposer un président fantôme sans aucune attribution présidentielle ? Dans un scabreux deal, trois sorciers: Alias Kabila-Félix Tshilombo-Corneille Nangaa décident et amènent le peuple congolais à une cohabitation et une fausse transition négociée entre eux. Le hold-up électoral de Corneille Nangaa va embraser le Congo. Le joufflu et roublard de Limeté a un strapontin présidentiel. Félix Tshilombo s'assoit sur 12 millions des congolais morts pour rien. Il salit leur mémoire. Comme au Rwanda du dictateur Paul Kagamé, la RDC a son pasteur Bizimungu, c'est Félix Tshilombo ! La RDC a son Dmitri Medvedev en Russie de Poutine, c'est Félix Tshilombo !

 

C'est une réunion du Conseil de Sécurité de l'ONU, qui s'est tenu à huis-clos à New-York, vendredi 11 janvier, sur la publication des résultats de l'élection présidentielle en République démocratique du Congo. La Russie, la Chine et l’Afrique du Sud d’un côté ont salué ces élections et indiqué qu’il fallait en accepter les résultats. De l’autre, la France, la Belgique, les Etats Unis et le Royaume-Uni ont réclamé plus de transparence et appelé la commission électorale à transmettre les procès-verbaux et le résultat détaillé des présidentielles.

Plus incisive et extrêmement limpide "La France attend désormais la publication des résultats des élections législatives par la Céni ainsi que la compilation des procès-verbaux pour les élections provinciales et les résultats détaillés des élections présidentielles" a réclamé le diplomate français, François Delattre !

L'ambassadeur allemand Christoph Heusgen a demandé la pleine transparence de ces élections de la RDC.

Jonathan Cohen, ambassadeur américain adjoint a dit clairement: "Nous attendons de la Commission Électorale Nationale Indépendante (CENI) et de la Conférence des Évêques du Congo (CENCO) davantage de données sur le dépouillement " ! La France, la Belgique, les Etats Unis et le Royaume-Uni ont réclamé plus de transparence et appelé la Commission Électorale Nationale Indépendante (CENI) à transmettre les procès-verbaux et le résultat détaillé des élections présidentielles.

La Russie, la Chine et l’Afrique du Sud d’un côté ont salué ces élections et indiqué qu’il fallait en accepter les résultats.

Corneille Nangaa, corrompu par le régime Kabila a réussi à diviser y compris la communauté internationale ! En 18 ans de régime d'imposture, d'occupation et de prédation, Corneille Nangaa contribue avec ses élections contestées à faire douter de la démocratie, qui est le meilleur de respecter le peuple. Avec ses commissions sur les machines à voter, Corneille Nangaa est devenu l'un des hommes les plus riches du régime Alias Kabila. Il nargue tout le monde aujourd'hui, personne ne connait son sort du lendemain. Après avoir accompli sa mission celle de proclamer des faux résultats, de diviser le peuple congolais...le régime Alias Kabila qui repris le poil de la bête aura-t-il toujours besoin de lui ?

Corneille Nangaa vient de montrer que la CENI est l'instrument entre les mains du régime dictatorial de Kinshasa pour s'auto-légitimer. Ceux qui croient en la démocratie, ne doivent surtout pas baisser les bras !

Les commentaires sont fermés.