• RDC: Disloqué en plein vol, l'Antonov EK-72903 a vomi l'appui-tête d'une Toyota au lieu du Lexus blindée de Tshilombo !

    RDC: Disloqué en plein vol, l'Antonov EK-72903 a vomi l'appui-tête d'une Toyota au lieu du Lexus blindée de Tshilombo !

    Au village Kole dans le Sankuru, où des débris de l'épave de l’Antonov EK-72903, ont été retrouvés...disloqué en plein vol, le cargo a vomi l'appui-tête d'une Toyota au lieu du Lexus niveau de blindage BR12 de Tshilombo qui pesait 7 tonnes. Y avait-il deux véhicules à bord de ce cercueil volant affrété par la présidence usurpée de Tshilombo ? Il n' a pas de miracle, un avion qui dépasse son tonnage peut s'attendre à tout. Au delà de l'entretien hasardeux du coucou urkrainien, la probité morale de son équipage pose problème: " Les deux pilotes russes, le passif semble tout aussi lourd. Vitaly Shumkov, a été brièvement arrêté en Thaïlande en 2010, accusé de transporter 30 tonnes d’armes nord-coréennes.Vladimir Sadovnichy, a été condamné en 2011 au Tadjikistan à 8 années et demi de prison pour trafic" !

    6 jours après le crash de l'Antonov EK-72903, la République démocratique du Congo n'a pas décréter le deuil national ni mis les drapeaux en berne. Un vrai mépris pour le peuple congolais et ses morts. Hier soir vers 22h, sur son compte twitter, Gibert Kankonde, ministre de l'intérieur, Sécurité et affaires coutumières du régime Tshilombo-Alias Kabila a timidement tweeté: En attendant de recevoir le rapport des experts dépêchés sur le lieu, qui commencent les enquêtes ce mardi 15 octobre en vue d’élucider les circonstances de l’accident ainsi que le bilan à établir à cet effet, j'invite les uns et autres à la retenue et à éviter toute spéculation. Gilbert Kankonde a-t-il déjà géré une crise pour sortir de son trou 5 jours après le crash ? Croit-il depuis son bureau climatisé que le peuple congolais est sa chose ? Informer le peuple est devoir de chaque gouvernement normal et responsable.

    En janvier 2019, après son deal pour sa nomination électorale, Tshilombo à genoux devant Alias Kabila, en présence d'Alexis Ntambwe Mwamba et quelques apparatchiks Joséphistes, avait simplement réclamé, qu'il soit nommé président et marche sur le tapis rouge. Les restes, cela ne n'intéresse pas. En 8 mois, il a 67 voyages inutiles à son compteur et un crash d'un avion affrété pour la logistique présidentielle. Pour sa sécurité dans les airs, Tshilombo va-t-il opté pour un avion blindé ? Cela est impossible. Son alliance contre nature avec Alias Kabila finira en eau de boudin. Le pouvoir, c'est sa vie pour Alias Kabila. Et Tshilombo qui a enfariné le peuple congolais, avec ses 15% n'est jamais légitime. C'est le peuple qui donne la souveraineté pur agir en son nom. Revenons au crash. Voici les images de ce que fut le Lexus blindé de Tshilombo à son débarquement à Ndjili par un cargo de Turkish.

    Tshilombo a choisi la politique du ventre. Son mariage d'intérêt avec Alias Kabila n'ira pas loin. Il a floué tout le monde y compris les militants de l'Udps, qui chantent aujourd'hui le partenariat Tshilombo-Alias Kabila. La mythomanie de Tshilombo est à son apogée. "Lorsque j'ai été élu..." clame Tshilombo à ses sorties. Un président Quado et Nommé, est comme dirait André Malraux: "Tout aventurier est né d'un mythomane" !

    Comment la présidence usurpée de Tshilombo s'est-il permis d'affréter un Antonov dont le carnet d' entretien était plus qu' hasardeux ?

     

    On voit ici à l'aéroport de Ndjili, le train arrière de l'Antonov EK-72903 être refroidi par un ventilateur de fortune !

    Lire la suite